Archéologie des nécropoles

Dans plusieurs bibliothèques de Seine-Saint-Denis, l’association participe au festival Sciences Infuses !

.

.

.

A Noisy-le-Grand, l’association co-organise les Journées européennes du Patrimoine !

Actualités

Pour la valorisation, nous recherchons des personnes qui voudraient animer des ateliers sur l’archéologie pour le dernier semestre 2021 (Journées Européennes du Patrimoine, Festival Sciences Infuses, etc.). Ces animations sont rémunérées. Si vous êtes intéressés, envoyez un mail avec vos disponibilités à archeologie.des.necropoles@gmail.com

Dès cet été, l’Inrap recrute des CDD pour des missions de fouilles archéologiques en Île-de-France. Pour ceux qui sont intéressés, envoyez rapidement un CV, une lettre de motivation et vos disponibilités à pierre.vallat@inrap.fr

Vous pouvez également venir faire le post-fouille de la nécropole des Mastraits de Noisy-le-Grand. C’est à Croissy-Beaubourg. Si vous êtes intéressés, envoyez un mail avec vos disponibilités à archeologie.des.necropoles@gmail.com

Bilan de l’activité du mois de juin 2021

L’équipe de juin 2021

L’équipe de fouille et de médiation a été chaleureusement accueillie par le personnel de la maison pour tous Marcel Bou qui nous a facilité notre session tout au long du mois de juin (vestiaires, toilettes, jardin). Merci à Rachel Knoerr ainsi qu’à Pascale Cotte Morreton, élue à la valorisation du patrimoine historique pour avoir faciliter les démarches et pour leur soutien. 

Fouille : La fouille a duré 22 jours avec un travail effectif de 19-20 jours. Les fouilleurs ont été généralement au nombre de 20 sur le terrain ainsi que 4 membres de l’équipe encadrante. 
Ce sont 39 sépultures ont été fouillées pour un total de près de 150 unités stratigraphiques.A la différence de 2019, l’emprise de fouille a concerné toute la parcelle 152 pour repartir au mieux les fouilleurs. En 2019, nous avions fouillé davantage de sépultures (42). Cela est dû justement à l’ouverture de la fouille dans la partie ouest là où les niveaux archéologiques sont mieux conservés. Il y a avait donc davantage de profondeur préservée et par conséquent plus de terre à évacuer. Parmi ces sépultures, la plupart sont carolingiennes, voire du Bas Moyen Âge. Quatre sarcophages en plâtre ont pu être fouillés, avec dans chacun d’entre, plusieurs individus, généralement en réduction ou en vidange. Ces cuves se situent principalement au nord de l’emprise de fouille. Plus de 30% du corpus se compose de sujets immatures, ce qui n’est pas si fréquent pour les nécropoles stratifiées. Pour l’ensemble des fouilles de la nécropole (hors 2021), la part d’immatures concerne 26%.Comme en 2019, aucun élément de mobilier n’a été découvert et aucun acte de pillage n’a été observé. Par contre, la qualité du mobilier osseux humains est tout à fait exceptionnelle pour de nombreux squelettes. L’année prochaine, plusieurs problématiques seront à l’ordre du jour : définir le plus précisément la limite sud de la nécropole mérovingienne et tenter de repérer une structure fossoyée, travailler sur l’empierrement composé de mortier de tuileau et fouiller finement la zone qui contient la dalle de pierre (sarcophage remployé en stèle ? puis en élément de couverture ?).
L’enregistrement via La nécropole numérique a permis d’enregistrer les champs utiles lors de la phase terrain et de placer les fosses sous Qgis. Nous testerons la partie laboratoire dès le 15 août 2021. Des modèles 3D de certaines sépultures sont déjà disponibles sur le compte Sketchfab de l’association (https://sketchfab.com/ArcheoNec/models). 
Tout au long du mois de juin, les fouilleurs (stagiaires ou bénévoles) ont ponctuellement eu des formations en archéo-anthropologie, en photogrammétrie et en SIG. 

Valorisation : Ce sont 5 médiateurs qui ont été mobilisés sur les activités de médiation. Plus de 800 enfants (scolaires, centres de loisirs) ont bénéficié du Package archéo’ constitué d’une visite du site, du jeu « Qui est ce squelette ? », de l’Archéoscan et de la pièce de théâtre « A la recherche de Clovis II ! ». Une autre activité, « Ou est Chlodovécus ? » était en libre accès sur une des grilles de la fouille.Les médiateurs étaient également présents sur les bords de la fouille pour discuter avec le public. 

Journées européennes de l’Archéologie : Tout au long du week-end, près de 800 personnes sont venues sur le village archéologique et/ou ont eu une visite guidée de la nécropole. Samedi : 250 visites guidées ; dimanche : 260 visites guidées. Le Live Facebook du 18 juin a été regardé par 1800 fois.L’association avait également payé une prestation de jonglerie et de Jeux en bois (Les Amici d’Orbais). La pièce de théâtre a été jouée en mode « théâtre de rue » au niveau du village archéologique. Voir quelques photos : cliquez ici !

L’étude des sépultures en laboratoire : Le traitement des sépultures fouillées commence dès le mois d’ août 2021 à la base Inrap de Croissy-Beaubourg. En tant qu’adhérent de l’association, vous êtes autorisés à venir participer aux post-fouille. Les premières semaines seront dévolues au lavage, au conditionnement et à l’inventaire des squelettes. Ensuite, nous passerons à l’estimation du sexe, de l’âge et des lésions de chaque individu. 

A venir…

Les Journées Européennes du Patrimoine : Les 18 et 19 septembre 2021, nous organisons les Journées Européennes du Patrimoine. Nous allons faire un « Labo’archéologique » dans les jardins de l’espace culturel Michel Simon à Noisy-le-Grand : archéo-anthropologie, mobilier, contenants funéraires, jeux et stand associatif. Quatre conférences auront lieu pendant le week-end : Archéologie de la nécropole de Noisy-le-Grand, étude des contenants funéraires, archéo-zoologie et méthode d’étude du mobilier archéologique. Des bornes interactives présenteront le plan de la nécropole et certaines sépultures seront présentées en 3D. Un film de près de 30 mn sera également projeté et retracera l’histoire des fouilles de la nécropole des Mastraits.

Le festival Sciences Infuses : Du 14 septembre au 09 octobre 2021, le Festival Sciences Infuses accueillera l’association dans plusieurs bibliothèques de Seine-Saint-Denis pour des expositions et des jeux du Package Archéo présenté sur la fouille en juin 2021.

Projet Education Artistique et Culturel (EAC) : Dans le cadre du projet MICACO (Mission Culture et Art au Collège) orchestré par le département de la Seine-Saint-Denis, l’association a été retenue pour la deuxième année consécutive. Le thème de l’Archéologie du Handicap a été choisi et sera abordé dans une classe de 5ème du collège Le Clos Saint-Vincent de Noisy-le-Grand (93). L’objectif sera de réaliser des panneaux pour le collège mais aussi de modéliser des pathologies en 3D et de les déposer sur le site internet de l’association ADN. Tout au long de l’année, les élèves seront sensibilisés à l’archéologie et suivront des cours d’apprentissage sur cette discipline. 
Merci à tous ceux qui ont participé aux fouilles et à la valorisation sur le chantier au mois de juin 2021.

L’association Archéologie des nécropoles

Cette association a été créée par un groupement de chercheurs dans le cadre du PCR Archéologie des nécropoles mérovingiennes en Île-de-France en 2014. Elle regroupe des personnels de l’Inrap, du CNRS, de l’INED, des collectivités territoriales, des opérateurs privés d’archéologie préventive, des étudiants de Paris I, Paris IV, Nanterre et Aix-Marseille

L’association est à la fois investie sur l’aspect scientifique des données et sur la valorisation de la discipline.
L’association a participé à un premier projet, un programme collectif de recherches intitulé Archéologie des nécropoles mérovingiennes en Île-de-France. Plusieurs bilans sont accessibles sur ce site dans l’onglet PCR. En 2020, la totalité des articles issus de ce PCR a été aboutie et la publication devrait paraître en 2021 dans la Revue Archéologique d’Île-de-France (RAIF)
L’association porte également la fouille programmée de la nécropole des Mastraits en collaboration avec la Mairie de Noisy-le-Grand, l’Inrap et la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France.

Depuis 2018, Micheline Kérien est la présidente de l’association, Elodie Perugini la secrétaire et Olivier Gérard le trésorier. Cette même année, l’association regroupait 39 adhérents.

L’actualité de l’association ainsi que de nombreux partages de publications sont accessibles sur le groupe Facebook de l’association, qui regroupe plus de 600 personnes.

Nous avons besoin de vos adhésions pour continuer à exister, à publier, à valoriser l’association Archéologie des nécropoles.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search